Psycho-astrologie

Mise au point

Sait-on que la psycho-astrologie n’a aucun rapport avec la médiumnité ni avec d'autres pratiques divinatoires ? Que Jung et de nombreux psychologues l’utilisent en tant que table de lecture de la personnalité ? Qu’elle est reconnue par des universités américaines (en Arizona, notamment) et accueillie à la Sorbonne et dans d’autres universités européennes (Londres, Genève...) en tant que science humaine ?

Zoom sur l’histoire de l’astrologie

Dans l’antiquité déjà, en Occident, des bergers mésopotamiens ont remarqué une similitude entre les cycles cosmiques et les mouvances terrestres, non seulement en ce qui concerne les caractères respectifs des personnes nées sous telle ou telle conjoncture céleste , mais aussi au niveau des événements. Les Babyloniens, qui ont inventé l’écriture, ont codifié ces constatations, si bien que les Grecs, les Romains et autres peuples se sont emparés de ces connaissances. Elles ont traversé nos civilisations et n’ont cessé de s’affiner. Malheureusement, leur non-reconnaissance officielle a ouvert la porte à de nombreux abus...

Le point de vue des scientifiques

Si l’influence du Soleil et de la Lune sur les comportements terrestres est évidente, les scientifiques, ne trouvent, de nos jours, aucun rapport de cause à effet entre les planètes et la Terre. De même, personne ne peut encore expliquer pourquoi un chien ou un chat peut parcourir des kilomètres pour retrouver son domicile, pourquoi les tortues marines vont pondre à l’autre bout du monde, pourquoi les oiseaux migrent... Bien d’autres phénomènes naturels restent sans réponse. Sur ce même mode de pensée, constatons que la terre tournait autour du Soleil avant que Copernic et Galilée l’aient découvert, et que la loi de la gravitation universelle existait avant Newton.

Aujourd’hui

Ne pouvant prouver de manière cartésienne les relations interplanétaires, mais forts d’un empirisme qui, au fil des siècles, a permis de développer des précisions, les astrologues sérieux parlent non pas de causalités, mais d’analogies entre mouvances cosmiques : l’Homme étant intégré à l’Univers, son champ ne se limite pas à la Terre.

Qu’est-ce que la psycho-astrologie ?

Sur une base empirique forte de millénaires, le cosmos est représenté de manière symbolique sur le zodiaque: comme des archétypes, 12 typologies de caractères correspondent à 12 signes astrologiques. Bien sûr, la période dans laquelle une naissance s’effectue ne suffit pas à identifier une personnalité. Au moment précis de chaque naissance et par rapport à son lieu, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton - chacun de ces éléments symbolisant une fonction - se trouvaient dans d’autres signes et "maisons" astrologiques - qui, elles, représentent des secteurs d’activités . Ces indications permettent de nuancer et de préciser les tendances comportementales de chacun. Connaissant ces arcanes complexes, le psychologue dispose d’une table de lecture de la personnalité. Il ne s’agit pas de déterminer, mais d’éclairer.

Quelques références bibliographiques

Parmi des centaines d’ouvrages...

  • "De la psychanalyse à l’astrologie", André Barbault, Seuil
  • "Astrologie psychanalytique", Philippe Granger, Ed. du Rocher
  • "Les dynamiques de l’inconscient", Liz Greene & Howard Sasportas, Ed. du Rocher
  • "Le développement de la personnalité", Liz Greene et Howard Sasportas, Ed. du Rocher
  • "Approche astrologique des complexes psychologiques", Dane Rudhyar, Ed. Médicis-Entrelacs
  • "Astropsychologie : les cycles planétaires dans la vie humaine", Huguette Hirsing, Ed. Stanké, Montréal
  • "Astrologie spirituelle, éthique et pratique", Aimée André, Ed. du Rocher
  • "Life time astrology", A.T . Mann, Ed. Element, Massachusetts
  • "Comment démontrer l’astrologie", Suzel Fuzeau-Braesch et Hervé Delboy, Ed. Robert Laffont
  • "Dictionnaire pratique d’astrologie", Catherine Aubier, Ed. M.A., France.